Acad?mie de Versailles
Site du lycée Julie-Victoire Daubié - Argenteuil
Accueil du site > Partenariat Fulbright

Partenariat Fulbright

Dernier ajout : 23 avril.

LE PROGRAMME FULBRIGHT ENGLISH TEACHING ASSISTANTS

Le lycée Julie-Victoire Daubié fait actuellement partie du réseau d’établissements qui accueillent un assistant de langue lauréat d’une bourse Fulbright.

En quoi ce programme consiste-t-il ?

Aux Etats-Unis

Aujourd’hui, autant de bourses Fulbright sont données aux étudiants américains qui partent comme assistants d’anglais qu’à ceux qui conduisent un projet d’études ou de recherche. Cette ouverture a grandement renforcé l’accessibilité et la diversité du programme, un objectif important du Département d’Etat.

En France

Le programme a été créé en 2006 par la Commission Fulbright franco-américaine. Il s’insère dans le dispositif national d’accueil des assistants de langue étrangère dans les établissements scolaires français, dispositif géré par le CIEP. Il en est une composante spécifique destinée à rendre plus accessible la culture contemporaine américaine à des élèves qui n’ont pas forcément la possibilité de se rendre aux Etats-Unis. Il vient en appui aux projets innovants portés par les équipes d’anglais. Il favorise une approche nuancée et informée des réalités de nos territoires.

Le choix des établissements d’accueil

Les lycées partenaires de cette action recrutent pour partie ou en totalité dans des établissements du réseau d’éducation prioritaire. Ils sont impliqués dans des actions en faveur de l’égalité des chances et ont su mobiliser leurs équipes pour le succès des élèves. Ils favorisent la conduite de projets en faveur de l’ouverture culturelle. La Commission franco-américaine les contacte après consultation avec les services de l’Inspection académique et des relations internationales, présente le programme aux équipes enseignantes et aux équipes de direction qui choisissent ou non d’entrer dans le dispositif.

Pour 2017-2018, voici la liste des établissements d’accueil.

Lycée Jean Zay à Aulnay-sous-Bois

Lycée Julie-Victoire Daubié à Argenteuil

Lycée Marc Bloch à Bischheim

Lycée Jacques Brel, La Courneuve

Lycée Victor Hugo à Marseille

Lycée Albert Schweitzer à Mulhouse

Lycée Aristide Maillol, Perpignan

Lycée Edmond Rostand, Saint-Ouen-l’Aumône

Lycée Robert Doisneau à Vaulx-en-Velin

Lycée Marcel Sembat à Vénissieux

La sélection des lauréats

Excellence académique, désir de servir dans le contexte de l’éducation prioritaire, adaptabilité et maturité, maîtrise du français, capacité à représenter son pays sont les critères sur lesquels la sélection est faite. Le processus est très compétitif (20 candidats pour une bourse environ. Il comporte un entretien sur le campus américain d’origine du candidat, un examen du dossier par un comité de présélection aux Etats-Unis, un examen des dossiers présélectionnés par la Commission franco-américaine qui décide du classement final des candidats. Ce choix est ensuite validé par le CIEP et l’IA-IPR de l’académie d’affectation.

Le rôle très important des professeurs référents

Un professeur référent est désigné par l’établissement d’accueil. Il prend contact avec le lauréat dès le mois de mai et prépare avec lui son intervention dans l’établissement. Il coordonne l’emploi du temps de l’assistant avec ses collègues. Il facilite l’observation de classes diverses dans des disciplines différentes. Il évalue avec l’assistant la faisabilité du projet personnel de ce dernier et l’oriente vers les acteurs susceptibles d’en faciliter la mise en œuvre. Les professeurs référents ont un accès préférentiel aux séminaires d’été en civilisation américaine organisés chaque année par le Département pour des enseignants d’anglais venus du monde entier. Le séjour de 6 semaines, d’une valeur d’environ 12 000 $ est entièrement pris en charge grâce à un financement de l’Ambassade des Etats-Unis en France.

Pour quels projets ?

C’est aux équipes d’accueil de déterminer les projets pour lesquels la contribution de l’assistant peut être vraiment utile. Voici quelques exemples de projets innovants : organisation d’un « talent show » pour lever des fonds en faveur de la reconstruction d’une école dévastée par l’Ouragan Katrina, opération « Meet a scientist » conduite pour faciliter les échanges des élèves avec des scientifiques anglophones, opération accueil d’une délégation des responsables universitaires américains, présentation de l’établissement par les élèves en anglais ainsi que du système éducatif français, opération concert « Fusion » au théâtre Gérard Philippe de Sartrouville, opération la Communauté du LAS (Lycée Albert Schweitzer) autour de la création d’une radio communautaire, opération de projection –débat du film I Learn America et discussion avec son réalisateur Jean-Michel Dissard…

Les services académiques sont également intéressés par les assistants Fulbright. C’est ainsi que L’Académie de Reims a invité deux assistants à faire une intervention sur les élections américaines en 2016, intervention retransmise en streaming par le réseau Canopé Les assistants Fulbright sont aussi intervenus au cours des journées organisées par l’Inspection générale d’anglais pour témoigner de leur expérience au moment des attentats contre Charlie Hebdo.

Les « plus » du programme

Les candidats retenus ont tous un excellent parcours académique, ils sont volontaires pour travailler en faveur de l’égalité des chances, ils ont une expérience associative et d’engagement civique souvent très riche. Ils sont mis en relation avec les équipes d’accueil dès le mois de mai. La Commission complète leur rémunération afin de garantir qu’ils aient le même montant mensuel que les autres boursiers Fulbright et que tous – quels que soient leurs revenus – puissent envisager ce séjour en France. La Commission organise deux séminaires d’orientation en début d’année et un séminaire de mi-parcours en février. La Commission met à la disposition des équipes d’anglais la liste de tous les lauréats américains du programme Fulbright en résidence en France afin de faciliter des invitations par l’établissement scolaire de certains profils intéressants pour les élèves (femmes dans les sciences par exemple) La Commission travaille avec l’Ambassade des Etats-Unis pour que les lycées partenaires puissent participer aux manifestations organisées par l’Ambassade. Les enseignants référents ont un accès privilégié aux programmes de séminaires d’été en civilisation américaine organisés chaque année aux Etats-Unis.

Au lycée Julie-Victoire Daubié, deux enseignantes d’anglais ont bénéficié de ce programme : Madame Trouillard à l’été 2015 et Madame Dartigues à l’été 2016. Vous trouverez ci-dessous le retour d’expérience de Madame Trouillard.

http://blog.ac-versailles.fr/susi2015missoulamontanausa/


Site du lycée Julie-Victoire Daubié - Argenteuil (académie de Versailles) - 2008
Responsable éditorial : Etienne RECOING